:: Samedi 26 Mars 2016 ::

" " du film looooong
"Enfin un film impossible à spoiler... il ne s'y passe rien. Le classer dans la catégorie “Action” est une aberration. Il faudrait inventer pour lui une catégorie “diaporama” puisqu'il n'est qu'une succession de clichés (dans tous les sens du terme), certes bien léchés mais, quitte à assister à un documentaire sur la Chine du IXe siècle, autant profiter d'une projection de “Connaissance du monde” où, au moins, il y a une voix off pour donner des explications. The Assassin, c'est le piège typique pour l'intello qui va pouvoir s'épancher sur le côté poétique de la chose, beauté intérieure des sentiments, silences évocateurs et scènes symboliques (je serais d'ailleurs curieux à ce sujet qu'on m'explique la longue séquence sur des chèvres en train de mastiquer). En visionnant une cinquantaine de fois le film, on doit pouvoir très certainement arriver à faire la différence entre un visage impassible exprimant la colère et un autre visage impassible exprimant la jalousie. Peut-être ce très léger haussement de sourcil que j'ai eu du mal à distinguer entre deux bâillements... Pour ne pas regretter le prix de mon ticket d'entrée, disons que c'est un “beau film”. Mais la beauté ne se suffit jamais à elle-même."
Jeumeuleubeu
The Assassin

pas faux
:: Allez mesdames et messieurs, un p'tit comment pour la route? ::

 

:: comments

 

No Comment on this post so far.

:: leave a comment

 

name

Est-ce un spam? (indice : non)

email

url

your comment

o:-) :)E :arrow: :D :-? 8-) :cry: :shock: :evil: :!: :idea: mdr
:-x :mrgreen: :-| :?: :P :oops: :roll: :-( :) :o :twisted: ;)

Auto-BR (line-breaks become <br> tags)

 

:: return to the blog

0.009 [powered by b2 .]